Sloft MagazineLa Sélection SloftSloft ProjetsSloft StudioContact
Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²
À LA UNE
L'édito

L’horizon aurait-il tendance à s’éclaircir ? Les nuages noirs à se dissiper peu à peu ? La perspective de fêtes de Noël et de fin d’année rendues à peu près possibles se matérialiser ? Il faut faire comme la sœur Anne et monter en haut d’une tour pour guetter l’avenir et tenter de le deviner. C’est ce que nous avons fait dans notre nouvelle Visite Guidée exclusive en grimpant au sommet de la tour Béryl dans le 13ème arrondissement.


En savoir plus...
À LA UNE
L'édito

Nous avions prévu de vous emmener à Roubaix pour la 21ème Nuit des Arts. Un week-end de découverte pendant lequel tout ce que la ville compte de lieux de création, d’exposition et d’institutions culturelles ouvre ses portes. Mais nous venons d’apprendre son annulation, privant toute une communauté de créatrices et créateurs talentueux d’une visibilité et de contacts importants. Pourquoi Roubaix ? Parce qu’en plus d’offrir un patrimoine architectural industriel de premier plan, la ville est devenue un vivier de création dans les domaines du design et de l’art. Ce qui devrait intéresser les amateurs que vous êtes. Alors quitte à repousser votre visite, nous vous aidons à la préparer en vous proposant une sélection de lieux et de créateurs incarnant cette scène roubaisienne.


En savoir plus...
À LA UNE
L'édito

Lorsque Pauline Lorenzi, l’architecte en chef de l’agence Studio Ett Hem, est appelée pour ce nouveau projet, elle découvre un appartement au très grand potentiel. Organisé en duplex, son premier niveau est cependant très cloisonné. Une multitude de pièces s’enchevêtrent et réduisent les possibilités d’aménagement. Comme à son habitude, et parce qu’elle en a le goût, l’architecte fait de cet espace complexe un véritable terrain de jeu. En commençant par abattre quelques murs, pour mieux apprivoiser les volumes.


En savoir plus...
Et aussi ...

Le + de Sloft Magazine : retrouvez tous les objets identifiés dans nos reportages.

Le “+”, notre bibliothèque d’objets