Sloft MagazineLa Sélection SloftSloft ProjetsSloft StudioContact
Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

Art et architecture dans 40 m²

Un appartement haussmannien très contemporain.Cinq pièces dans 40 m² ! C'est le défi qui attend l'architecte Camille Fernez quand sa cliente lui demande de bien vouloir s'occuper de "ce taudis cloisonné" (selon ses mots) qu'elle vient d'acheter. Nous, on aurait fui ! Mais pas Camille Fernez. Elle a de la ressource et peut s'appuyer sur une solide formation. D'abord Penninghen puis l'École Spéciale d'Architecture à Paris. Elle passe ensuite 3 ans dans l'agence de l'architecte japonais Shigeru Ban. Le talent fera le reste !

La cliente aime l'art et habitera seule. Ces deux informations constituent le cahier des charges de Camille et c'est en ce sens qu'elle pense l'appartement. Il est entièrement restructuré, décloisonné et séparé en trois espaces distincts en enfilade. La cuisine et la salle à manger sont installées dans l'entrée. Plus loin, dans la grande pièce, vient le séjour. De là, en franchissant une grande verrière, on accède à la chambre et la salle de bain. Afin de bénéficier du charme haussmannien d'origine, le parquet a été récupéré sous la moquette et certaines moulures ont été rénovées.

On découvre ici de nombreux choix audacieux qui sont la patte de l'architecte : la peinture très sombre, presque noire de la cuisine, la salle de bains complètement ouverte sur la chambre ou encore la moquette rose. Mais cet appartement est également truffé de détails à la fois pratiques et esthétiques. Notamment la grande étagère basse du salon qui sert à exposer de nombreuses œuvres d'art. Il en résulte une ambiance très contemporaine qui se fond étonnamment bien dans une première écriture Haussmannienne du lieu.

Pour sublimer cet espace, la plateforme Artsper a ajouté sa touche artistique en sélectionnant différentes œuvres d'art que nous vous faisons découvrir ici.

Nous sommes à quelques minutes de l’Institut Giacometti, un quartier bien trouvé pour une amatrice d’art !

L’entrée donne directement dans la cuisine qui fait aussi office de salle à manger.

Au fond de la pièce, Camille Fernez a installé une grande étagère, parfaite pour les livres de cuisine… et aussi quelques tableaux !

Les repas sont servis sur une table en marbre Knoll, éclairés par la suspension AIM des frères Bouroullec. Les chaises sont aussi de chez Knoll, elles ont été chinées et retapissées.

La vue vers la cuisine en modules de couleur noire de chez ARIVAT. Cet espace était par nature très sombre. Plutôt que d’en faire un problème insoluble, Camille Fernez l’a intégré à 100% et en a joué la carte à fond. Du coup, il paraît très lumineux. C’est ça, l’art du contraste.

Gros plan sur le marbre Verde Alpi de chez Knoll et sur le sol en béton ciré.

La vue vers la cuisine depuis le salon.

La vue du salon dans sa largeur, depuis la chambre. À gauche, derrière le canapé, un grand placard toute hauteur a été dissimulé dans le mur. Au fond, au-dessus de la tablette basse, un grand tableau de l’artiste Jazzu. Au centre de la pièce, devant le canapé, une table basse en pierre dessinée par Camille Fernez.

Gros plan sur la table basse en pierre et sur le vase en céramique de chez LRNCE.

La vue vers les grandes fenêtres de la pièce principale. La verrière qui sépare la chambre du salon permet aussi, quand les rideaux sont ouverts, de bénéficier de la lumière dans les deux pièces. Devant la fenêtre du salon, un fauteuil vintage « Main » chiné dans une brocante.

La vue sur la courette. Les observateurs avisés auront remarqué un fait plutôt rare à Paris, un toit en tuiles !

La vue vers la chambre avec le grand placard – tête de lit dessiné par Camille Fernez. Au-dessus du lit, une sérigraphie de l’artiste figuratif François Morellet. À droite, la douche, et au sol une moquette rose.

La salle de bains ouverte est entièrement réalisée en béton ciré. Le contraste gris-rose / brut-moelleux fonctionne à merveille.

Un choix audacieux de teintes avec l’ensemble gris et la vasque rose foncé. Miroir et vasque de chez Ceramica Cielo et suspension de chez Sammode.

Gros plan sur la vasque On Top Bowl en finition Cipria.

La vue depuis la salle de bains !

Photographies : Fabienne Delafraye, www.fabiennedelafraye.com
Texte : Grégoire et Jean

Réalisation : Camille Fernez, https://www.camillefernez.com/