Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

La Goutte d’Or, j’adore !

Un 60 m² et beaucoup de belles idées.C'est au sixième étage d'un immeuble haussmannien du quartier de la Goutte d'Or à Paris que Cécilia et Benjamin ont déniché la perle rare qu'ils cherchaient depuis longtemps. La situation initiale est un classique du genre : 60 m² ultra cloisonnés, bas de plafond avec un sol en pente... mais l'espace présente de sérieux atouts : un étage élevé, des combles accessibles et de grandes fenêtres sans vis-à-vis.

Le cahier des charges du jeune couple est simple et précis : deux zones distinctes, une avec le salon et la cuisine et une autre avec la chambre et la salle de bain, récupérer les combles et, sentant probablement que cette couleur serait tendance cette année, ils veulent du bleu ! C'est à l'architecte Julien Dufresnes que Cécilia et Benjamin confient la réalisation de leur projet.

Quelques mois plus tard, c'est un intérieur lumineux et décloisonné, aux combles désormais grand ouverts qui accueille les nouveaux propriétaires. Le séjour occupe la plus grande partie de l'espace en abritant le salon, la salle à manger et la cuisine. La zone "nuit" avec la chambre et la salle de bain est habilement cachée derrière une porte coulissante.

Conformément à leur souhait, le bleu s'affiche partout : en majesté dans la cuisine ou plus légèrement dans la chambre, donnant à cet intérieur une atmosphère délicate et contrastée.

Bonne visite !

 

L'entrée

Une pièce à vivre calme et lumineuse. Six étages au dessus du tumulte de la Goutte d’Or, le contraste est là !

La table des repas

Une table Ikea, trois types de chaises : une paire de Ivy de chez AM. PM, une paire de Windsor de chez La Redoute et un fauteuil Marcel Breuer. Ici on dîne éclairé par deux appliques de chez By Rydéns.

Les fleurs

La touche florale : une composition de fleurs séchées de chez Bergamotte dans un pot en cire Diptyque.

Le salon

La vue du séjour dans la largeur avec l’escalier en acier qui mène à la mezzanine. Le bleu du canapé répond au bleu de la cuisine.

Le canapé

Zoom sur le salon avec un canapé Lazare de chez AM.PM.

La table basse

De vieux journaux de déco… en déco !

Détail sous l'escalier

L’escalier en acier noir mat, avec son design essentialiste, donne une touche très contemporaine à la pièce.

La mezzanine

La vue depuis le haut de l’escalier. On découvre la mezzanine transformée en salon télé sous les toits et la cuisine située en dessous.

La cuisine

La cuisine a été pensée comme une boite bleue dont tous les éléments sont cachés derrière les portes au fond. Les poutres historiques en bois ont été renforcées par des éléments en acier, qui, avec l’escalier renforcent la touche contemporaine de l’endroit.

Le placard de la cuisine ouvert

L’ilot fait le lien entre l’espace cuisine et le séjour.

La vue vers la chambre

La vue vers les “appartements”, avec la porte coulissante suspendue à un rail qui sépare le séjour de l’espace consacré à la chambre et à la salle de bain.

La vue vers le bureau

À droite du couloir menant à la chambre, le bureau. Celui d’un auteur compositeur peut-être ? Il peut y travailler ses textes ou ses mélodies, dans un bel accord de bleu !

Et à gauche du couloir, la salle de bain carrelée en faïence blanche type métro. Après tout, la Goutte-D’or, c’est on ne peut plus parisien !
La commode de la chambre

La chambre à coucher bénéficie d’une déco très américaine avec ses jeux de bleu et de blanc. Ici c’est (presque) les Hamptons sur Seine !

La tête de lit

L’espace est bien optimisé : le décaissement du mur est repris par une tête de lit faite sur mesure dans laquelle on a logé un petit placard de chevet.

Le chevet

A chaque dormeur son chevet. Pour celui de gauche, il est caché dans la tête de lit. Pour celui de droite, c’est une petite caisse en panneau OSB qui se détache joliment sur la peinture bleue.

Photographies : Fabienne Delafraye
Texte : Grégoire

Réalisation : Julien Dufresnes, www.bilarchitecture.fr