Sloft MagazineLa Sélection SloftSloft ProjetsSloft StudioContact
Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

Kevin Clare, le paysagiste qui verdit la ville

La poésie d’un espace extérieur, la sensation de nature qu’il procure, n’est pas fonction de ses mètres carrés.Rencontre avec Kevin Clare, le paysagiste qui a décidé de mettre au vert tous les recoins de Paris.

Après une enfance passée à Sevran, ville située à mi-chemin entre la capitale et la nature du Val-de-Marne, et un quotidien dans le jardin du pavillon familial, c’est à l’âge de 14 ans que Kevin décide de s’inscrire en lycée horticole. Jusqu’à la fin de son BTS, il y développe ses capacités techniques, bien-sûr, mais surtout sa sensibilité artistique grâce à un professeur qui l’encourage à passer le concours de l’école du paysage de Blois. Une fois diplômé, il travaille 4 ans en agence d’urbanisme. Le jeune paysagiste décide de s’installer à son compte et c’est l’Ile-de-France qu’il a choisie.

Aménager un appartement selon ses goûts demande du travail mais on y arrive. Cependant, les espaces extérieurs, balcons ou terrasses, demeurent souvent les parents pauvres de nos efforts d’aménagement. Par manque d’idées ou de références. Quelques pots ou bacs à fleurs nous suffisent, faute de mieux. Pourtant, ces espaces peuvent devenir de véritables écrins de verdure à condition de les confier à des mains aussi expertes que vertes ! Les compositions bucoliques réalisées par Kevin sont admirablement pensées comme une jonction entre votre intérieur et le paysage minéral de la capitale et ses environs.

Kevin Clare est joignable par mailcontact@kevinclare.com, et par téléphone,  06 58 28 23 95 :-)

Le paysagiste Kevin Clare.

Découvrez trois projets de Kevin Clare. 1. Dans le 16ème arrondissement de Paris, 100 m² entièrement restructurés, où le défi a été d’ôter une immense dalle de béton pour permettre aux plantes de s’épanouir convenablement.

2. À Montmartre, aménagement d’une double terrasse avec pergola pour camoufler la maçonnerie du garde-corps et mettre en valeur la vue sur la Basilique du Sacré-Coeur.  

3. Au coeur du 6ème arrondissement de Paris, une pergola habillée de nature. Création d’un espace ombragé et intimiste pour recevoir.

L’interview Compacte
 
Sloft Magazine : pourquoi avoir fait le choix d’exercer le paysagisme à Paris ? 
Kevin Clare : Je suis né à Paris et j’ai vécu en banlieue donc je suis très attaché, voire amoureux de Paris ! C’est une ville qui concentre une certaine richesse et il y a une vraie demande de la part des particuliers d’aménager leurs espaces. Il y a un réel enjeu d’apporter du vert dans cette ville qui est très minérale et très dense. J’aime me frotter aux contraintes que la ville engendre et il faut constamment trouver des astuces. En plus, c’est l’occasion de découvrir des lieux qui sont juste incroyables ! 
 
Sloft Magazine : Votre projet préféré jusqu’à maintenant ?
Kevin Clare : c’est intéressant comme question car ça évolue à chaque fois. Je pense à la Vigie du Sacré Coeur qui a été réalisée il y a 2 ans. C’est une double terrasse qui allait avec un appartement complètement rénové par un architecte en parallèle de mon intervention. On a pu établir un lien entre l’intérieur et l’extérieur. On a créé deux espaces distincts avec un espace pergola pour recevoir, le tout avec des percées sur le Sacré Coeur ! De l’autre côté, une lisière qui mène jusqu’à un potager préexistant. 
 
Sloft Magazine : quelles sont vos inspirations et comment adaptez-vous au mieux vos projets à votre clientèle ? 
Kevin Clare : Pour ce qui est des envies des clients il y a différents cas de figures. Certains m’appellent car ils ont vu un projet qui leur plaît parmi mes réalisations et me demandent de coller le plus possible à ce que j’ai déjà créé. D’autres me laissent carte blanche. On travaille ensemble pour penser un environnement qui leur ressemble et c’est vraiment intéressant de pouvoir interagir et de sonder leurs envies. 
 
Sloft Magazine : Quel serait le projet que vous rêveriez de réaliser et pourquoi ?
Kevin Clare : Waouh ! Bonne question ! (Rires). C’est vrai que j’ai fait beaucoup de terrasses ces derniers temps et j’aimerai plus me diriger vers des jardins, pas forcément très grands, pour pouvoir travailler en pleine terre. J’aimerai aussi m’intéresser un peu plus aux potagers et à la permaculture, en mélangeant peut-être des massifs fleuris avec des plantes potagères et créer des massifs où on pourrait venir sentir une fleur comme cueillir un fruit ! 

Photographies : Kevin Clare
Texte : Joséphine

Réalisation : Kevin Clare, http://kevinclare.com/