Sloft MagazineLa Sélection SloftSloft ProjetsSloft StudioContact
Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

Laperruque, une maroquinerie artisanale à Paris !

Découvrez la boutique-atelier de Robin N & Robin H. Laperruque c'est d'abord un nom. Il est tiré de l'expression d'argot "faire de la perruque", qui selon le Larousse renvoie au travail effectué par un employé sur le lieu de l’entreprise, pendant le temps de travail, avec des outils et matériaux de l’entreprise, à des fins personnelles ! Probablement un clin d'oeil aux débuts entrepreneuriaux des deux fondateurs de la marque Robin Hureau et Robin Nozay. Mais ça c'était avant. Maintenant, Laperruque est une marque reconnue qui a pignon sur rue. Au 12 rue Notre-Dame-de-Nazareth pour être précis. Pendant que Robin N est aux manettes de la gestion dans l'arrière-salle de leur boutique, Robin H, lui, est aux commandes des machines et manie avec deux apprenties les différents outils de production dans l'atelier situé sous la boutique.

C'est là toute l'originalité de Laperruqueà cheval entre une marque globale et un artisan du coin de la rue comme le résument les deux créateurs. Ils viennent d'ailleurs de recevoir le label "Fabriqué à Paris" remis chaque année par la ville de Paris aux marques, créateurs et artisans qui continuent à faire vivre le tissu local.

Dans une démarche pleine de bon sens, ils fabriquent et vendent leur production à la même adresse, dans un cadre à la décoration cohérente et plutôt minimaliste réalisée par l'architecte Louise Morin et le menuisier Pierre Weyten. C'est donc à double titre que nous vous présentons leur démarche dans Sloft Magazine. Nous avons à coeur d'inspirer nos lecteurs dans l'aménagement de leurs intérieurs, en leur parlant de beaux objets, mais aussi de leur faire découvrir celles et ceux qui font vibrer nos villes. Nos deux Robin des cuirs sont de ceux là. Des Robin qui fabriquent des portefeuilles, on aura tout vu !

 

 

La vitrine

La devanture de la boutique.

La boutique

La boutique, avec au centre, le comptoir central. Et sur les murs les rayonnages design plaqués en érable moucheté, une essence rare qui a cette texture si particulière. Le bois a été simplement ciré et pas verni, il foncera donc avec le temps et prendra une patine naturelle. Derrière les gros rideaux en « bâche armée », l’arrière boutique.

Le sol

Le sol a été gardé tel quel avec ses défauts et ses signes de l’usure par le temps. Sa patine en somme qui fait écho à la belle patine que prendront tous les produits vendus ici.

La présentation des produits

Grâce à ce système de présentoirs fins en bois, les produits sont présentes verticalement. Pratique pour découvrir les différentes collections et admirer l’impressionnant choix de coloris !

La partie gauche
Les sacs

Gros plan sur les sacs et les pochettes zippées joliment disposées sur des présentoirs en bois clair avec des fixations invisibles. Le mur a simplement été enduit et repeint en blanc. On aime l’effet « meringué » de l’ensemble.

Le centre de la boutique

Le comptoir central, gros cube en bois à l’usage versatile. Parfait pour disposer des portefeuilles, des porte-cartes et des ceintures. Ou pour disposer un buffet lors des soirées de lancement 🙂

La partie droite

À droite, contre le mur, derrière la grande plante, on retrouve les présentoirs en bois conçus sur le même principe. Ici sont exposées les pièces dites de petite maroquinerie comme les étuis pour smartphones, les portes-adresses ou de petites trousses.

Le stockage

Derrière les grands rideaux translucides se trouve l’arrière boutique. L’appareil posé sur le plan de travail sert à faire l’embossage à chaud, comme par exemple rajouter les initiales de la personne à qui on offre un joli portefeuille…

Le cuir

Gros plan sur les rouleaux de cuir entreposés ici, à l’abri de la lumière du jour et de l’humidité. On en prend soin, car ils proviennent des meilleures tanneries internationales. Et puis ils rajoutent une belle touche colorée !

Robin H

Et nous voici au sous-sol, dans les ateliers de Laperruque. Robin H est justement aux manettes d’une machine à coudre.

Le sous-sol

Cette ancienne cave sombre et délabrée a été entièrement rénovée. C’est maintenant un espace de création où des petites mains pleines de talents déploient tout leur savoir-faire pour fabriquer des accessoires qui ont une âme !

L'atelier

Céline et Gaëlle, les deux apprenties, chacune concentrée sur sa tâche.

Le portefeuille
Le ponçage

Céline ponce la tranche d’un porte-clés cloche en Bison après la première couche de teinture et prépare le cuir pour la seconde couche.

Le poinçon

Céline arrête les fils d’un porte-monnaie en baranil bleu acier, à l’aide d’une alène, l’instrument indispensable de tout maroquinier.

La pochette

Dernière étape de la production, ranger cette pochette tour de cou dans le pochon en coton qui sert d’emballage.

Les meilleures ventes

Photographies : Fabienne Delafraye
Texte : Grégoire & Jean

Réalisation : Louise Morin, http://louisemorin.fr/