Sloft MagazineLa Sélection SloftSloft ProjetsSloft StudioContact
Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

Un atelier à habiter dans 38 m²

La restructuration totale d'un atelier de reliure en un pied-à-terre design et fonctionnel.Christine cherche un pied à terre parisien. Pour ne pas le payer trop cher, elle vise une surface oubliée, à refaire du sol au plafond. Elle déniche un petit local au fond d'une cour d'immeuble dans le 9ème arrondissement de Paris. Dans le jargon de l'immobilier, on dit qu'il est "dans son jus". Après avoir longtemps abrité un modeste atelier de reliure, cet espace est devenu au fil du temps un débarras, sans eau, sans WC, sans tableau électrique. Mais avec une ampoule, grillée, branchée sur les parties communes. Ampoule grillée ou pas, c'est le flash. Elle choisit d'en confier la transformation à l'agence Buroburo dont le credo est l'aménagement des espaces compacts dans un esprit créatif et éco-responsable.

Quand Julien Lebourg, son fondateur visite l'endroit pour la première fois, le lieu s'impose à lui. Il voit très rapidement comment il va pouvoir tirer parti de ce débarras. La citrouille va devenir un appartement élégant et très pratique.

Les travaux vont durer 6 mois et aboutir à 38 m² aux proportions parfaites, à la décoration contemporaine et à l'aménagement optimisé dans lesquels les bonnes idées se succèdent sans se ressembler !

La cour

L’appartement se trouve dans cette courette aux gros pavés très parisiens.

Le séjour

L’entrée donne directement dans le séjour, avec la cuisine au fond. Les fenêtres à gauche, en mode « baies », assurent une belle luminosité. La hauteur sous plafond de près de 3m40 donne une remarquable sensation d’espace.

L'entrée

Demi tour et vue sur l’entrée. La porte vitrée de l’ancien atelier a été gardée. Un lourd rideau de velours permet de l’occulter pour plus d’intimité.

Le canapé

Dans l’angle, un canapé Motti de chez Made.com éclairé par une Lampe Gras 214 de chez DCW Éditions, pour une touche industrielle en accord avec le lieu.

Focus sur le canapé
Les fenêtres

À l’origine ce mur n’était percé que de deux petites fenêtres. Julien les a supprimées pour installer à la place cette grande baie vitrée, qui permet un gain de lumière naturelle important.

La table basse

Focus sur la table basse Poséa de chez Bolia, avec en dessous, le tapis Véja de chez Mille et Claire.

La table

L’éclairage de la table des repas Papillon de chez Sculpture Jeux est assuré par une suspension Beat par Tom Dixon.

Focus sur le table
Le plan de travail

La cuisine est constituée de modules IKEA en bois recyclé. Le plan de travail est éclairé par une applique In the Tube 360 de chez DCW éditions.

La suspension

L’impressionnante hauteur sous plafond permet de doubler l’espace de rangement de cette colonne. Escabeau à prévoir.

Le couloir

La vue vers la partie « nuit » de l’appartement, structuré comme une mini-suite. Avec à gauche, derrière les vitres, la salle de bains. Et à droite, l’espace couchage intégré dans un grand meuble en menuiserie sur mesure.

Focus sur les bougeoires

Gros plan sur un mini espace bureau installé dans le grand meuble sur mesure en tébopin.

Le bureau

L’accès au bureau se fait par ce passage.

Focus sur le bureau

Le bureau tout en bois avec ses multiples rangements. Pour ouvrir les portes de placard ou les tiroirs, pas de poignées ou de boutons, mais une simple découpe qui permet d’y glisser un doigt.

La vue vers la chambre

À gauche, la salle de bains et à droite, le lit surélevé.

Le lit

Julien a pensé cet ensemble comme un meuble multi-fonctions. Sous le lit, de grands placards ainsi que quelques petites étagères. De part et d’autre du matelas, les appliques de chevet Biny par DCW Éditions.

La tête de lit

La vue du lit dans la largeur.

L'échelle

L’avantage des 3m50 de hauteur c’est qu’on peut loger un deuxième couchage en mezzanine au dessus de la salle de bains !

La vue vers le salon

La vue vers le séjour depuis le fond de la chambre. On apprécie la dimension graphique que donne la grande paroi vitrée à la perspective.

La salle de bain

La salle de bains est dissimulée derrière la grande verrière en aluminium. Des plaques de verre texturé préservent l’intimité en même temps qu’elles s’insèrent dans un jeu graphique  aux influences Art déco.

Les WC

La vue de la salle de bains dans le sens de la longueur.

La douche à l’italienne et le meuble vasque, série Coco de chez Burgbad, surmonté d’un miroir de chez Eno Studio.
La vasque

Gros plan sur le miroir.

Julien Lebourg, l’homme aux mille bonnes idées de cet appartement et fondateur de buroburo.

Photographies : Fabienne Delafraye, www.fabiennedelafraye.com
Texte : Grégoire et Jean

Réalisation : Julien Lebourg