Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

Un appartement de vacances de 70 m² à Barcelone

La résurrection colorée et chaleureuse d'un appartement de style Art Nouveau. C'est l'histoire d'une renaissance. Et d'un projet de vacances qui a failli virer au cauchemar. Marta est originaire de Barcelone mais elle a fait sa vie aux Etats-Unis, à Coronado en Californie. Elle rêve d'une maison de vacances pour sa famille dans sa ville natale. Elle jette son dévolu sur un bel appartement de style Art Nouveau, l'un des styles les mieux représentés à Barcelone, dans le quartier branché de El Born. L'appartement est beau, mais il a besoin d'un gros rafraichissement. Comme Marta est architecte d'intérieur, elle décide de s'occuper du projet avec l'aide d'un entrepreneur. Elle compte d'ailleurs dans ses références les réalisations de l'agence Colombo and Serboli dont elle apprécie le travail. Mais la veille de l'inauguration, alors que tout était terminé, une explosion ravage l'appartement. Il faut tout recommencer. Et le budget qui avait été provisionné pour les travaux a quasiment fondu. Bref, le cauchemar. C'est peut-être la fin du rêve barcelonais de Marta. Trop de temps, d'énergie et de moyens engagés. La famille repart en Californie. Mais peut-on renoncer à Barcelone ? Un an plus tard, Marta décide de contacter l'agence Colombo and Serboli et de leur confier la rénovation. Cette fois ci, elle suivra le chantier à distance. Le brief est simple : faire quelque chose de radicalement différent pour éviter les mauvais souvenirs. En restaurant et en mettant en valeur les éléments historiques. Le tout avec un budget très économique.

Autant de contraintes interdisant des changements de distribution trop lourds mais qui ont stimulé l'inventivité de l'équipe Colombo and Serboli. Avec pour résultat, un appartement qui conserve son esprit originel avec ses ornements Art Nouveau mais qui a gagné en modernité et en énergie. Pour des vacances actives !

Le vénérable escalier en pierre avec sa rambarde en ferronnerie aux motifs Art Déco.

L’entrée de l’appartement a été décloisonnée pour accueillir la cuisine qui occupe désormais le centre de l’appartement. Elle revêt une couleur terre chaleureuse, il s’agit de la teinte Coral Bells de chez Benjamin Moore. Car la cuisine c’est aussi l’âme d’un foyer, l’endroit où la famille s’active et se retrouve plusieurs fois par jour.

Au dessus de l’îlot central dessiné par Colombo and Serboli, le cylindre en acier qui abrite la hotte aspirante. On remarque le plafond surbaissé qui, en plus de délimiter l’espace, masque le conduit d’évacuation de la hotte ainsi qu’une poutre porteuse.

Derrière l’évier, le mur a été habillé d’un micro ciment de couleur terracotta.

L’espace dans le renfoncement derrière l’entrée aurait pu être utilisé comme placard. Il a été valorisé en bureau. Pour rédiger une liste de courses, ou travailler sans se couper de la vie de la maison !

Au dessus du bureau sur mesure, un oculus apporte de la lumière naturelle depuis la chambre parentale.

L’entrée avec son beau carrelage ancien.

La vue de la cuisine depuis le salon. On découvre que le plan de travail se prolonge en table à manger pouvant accueillir jusqu’à 4 convives. Ce qui tombe bien puisque la famille de Marta compte 4 membres. Dans le plafond, on remarque un dôme. Il accueille un spot pour créer un éclairage zénithal très doux.

Dans l’axe de l’îlot central, le salon, et puis, par la fenêtre, la rue ! Chez Colombo and Serboli, on a le sens des perspectives. À droite, la double porte qui conduit à la chambre parentale.

Dans le salon, une cimaise court le long du mur. Elle a pour but d’élargir l’espace visuellement dans un appartement plutôt proportionné dans la hauteur. Sa teinte sable, Chocolate Mousse, toujours chaleureuse, est aussi plus douce. Elle s’accorde très bien aux carreaux de ciment du sol d’origine. Le plafond a été traité avec une couleur bourgogne, New London Burgundy

Dans le coin, au dessus des plantes vertes, une composition lumineuse sur mesure de deux globes suspendus à armature laiton.

Dans l’angle opposé, derrière un petit tabouret, le lampadaire Studio Floor Lamp par Handvark.

Un jeu de motif s’opère entre les sols du salon et de la chambre parentale. L’enfilade de bois clair trouve naturellement sa place devant la cimaise sable.

On retrouve ce jeu de motifs et de couleurs entre les plafonds de la chambre et du salon. (Vus de dessous, au niveau de l’embrasure de la porte !). Ces motifs Art Nouveau ont été minutieusement restaurés après l’incendie. D’ailleurs, l’un d’eux, dans un des coins du salon, a dû être remplacé par un neuf, moulé sur l’un des motifs d’origine.

Nous voici dans la chambre parentale. La cimaise a été traitée dans une couleur vert pâle très douce : Scenic Drive. Elle prend du volume pour se transformer en tête de lit en intégrant les globes des lampes de chevets.

La tête de lit, avec dans son épaisseur des étagères de chevet.

Un dressing a été aménagé derrière la porte ancienne.

La vue vers le salon depuis la chambre.

Derrière la cuisine, dans le prolongement de l’entrée, le couloir qui mène à la salle de bains et la chambre des enfants.

La salle de bains, avec un meuble vasque sur mesure. Le miroir semble avoir été coupé par la cimaise qui retrouve la teinte terre de la cuisine. Lui aussi est sur mesure.

La douche à l’italienne.

La chambre des enfants où l’on retrouve les teintes de la chambre parentale et la suspension à globe sur mesure du salon.

La découpe des placards épouse intelligemment la hauteur de la cimaise pour une intégration poussée.

Focus sur la lampe de chevet globe.

Une jonction de placards très artistique avec ce jeu d’ombres et de couleurs !

Et voici Marta et sa famille, la Klinker Family, pour des vacances bien méritées dans leur bel appartement à Barcelone ! Comme quoi, la ténacité paie toujours !

Photographies : Roberto Ruiz
Texte : Jean

Réalisation : Colombo and Serboli, http://www.colomboserboli.com/