Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

Toit & moi, 47 m² pour deux

Un charmant nid d'amour sous les toits Trois rencontres et un appartement. C'aurait pu être le titre d'un film. Mais c'est une jolie histoire immobilière. Tout d'abord, il y a la rencontre entre Juliette et 47 m² en jachère au dernier étage d'un immeuble du 11ème arrondissement de Paris. Puis Juliette rencontre Geoffroy. Et comme ils ont hâte de vivre sous le même toit, ça précipite le chantier de réaménagement. Juliette et Agathe, son associée dans leur cabinet d'architectes, Studio 203, font les plans du futur nid d'amour. Reste à trouver l'entrepreneur pour lancer les travaux. Et c'est souvent là que le bât blesse. Tous les architectes en savent quelque chose, qui s'arrachent les cheveux en suivant les travaux. Justement, Juliette et Agathe ont entendu parler de Little Worker. Little Worker c'est une start-up française créée par des ingénieurs spécialisés en suivi de travaux. Ils ont décidé de révolutionner les chantiers de rénovation en milieu urbain en encadrant chaque projet de A à Z, depuis la conception, en passant par le pilotage du budget et le suivi des travaux. Le courant est bien passé avec Juliette et Agathe. Elles ont pu se concentrer sur les plans et le choix des matières et des couleurs car Little Worker se chargeait du chantier.

Mais revenons en arrière. La première visite de l'appartement s'était faite à reculons... Elle tombait le lendemain d'une "déception immobilière". Celle qui arrive quand "l'appartement de nos rêves" nous passe sous le nez. Juliette était un peu déprimée. Mais la luminosité, l'exposition et le potentiel qu'elle découvre lors de sa visite, lui font vite oublier son premier chagrin. Les choses s'enchaînent rapidement : la vente est signée pendant l'été 2018, les travaux commencent en décembre et la pendaison de crémaillère - offerte par Little Worker ! - a lieu fin février. La distribution des pièces en "L", n'est pas évidente mais elle a été astucieusement repensée par le duo d'architectes. On commence par les espaces "publics", la salle à manger et la cuisine, pour progresser ensuite vers les espaces plus intimes : le salon, puis la chambre à coucher et la salle de bain.

La collaboration entre Juliette, Agathe et Little Worker témoigne d'un état d'esprit optimiste, positif et enthousiaste. On retrouve ces traits dans cet appartement calme, lumineux et soigneusement agencé. Avec dans la mesure du possible un souci d'éco-responsabilité dont les marques les plus visibles sont l'emploi du bois et les nombreuses plantes vertes !

 

L'escalier

Cette visite se mérite ! Cinq étages à gravir dans cette cage d’escalier aux tons gris, originale.

La cuisine

L’entrée donne directement dans la pièce la plus conviviale : la cuisine – salle à manger.

L'entrée

La vue depuis la cuisine vers l’entrée de l’appartement.

Les étagères vertes

La niche a été agencée avec des étagères en noyer sur lesquelles se côtoient belles bouteilles, jolies plantes et beaux livres. L’aspect texturé du fond est rendu grâce à une peinture à la chaux verte.

L'évier

La cuisine en U en module METOD de chez IKEA.

La vue depuis la cuisine

Ici, on cuisine avec la plus belle des vues : celle sur les toits en zinc de Paris.

La vue vers le séjour

Après la cuisine, se dessine l’accès vers le séjour.

Le séjour

Le séjour, avec un grand canapé Senza de chez Karup enroulant deux tables basses en teck, de chez HK living. Une grande plante monte la garde devant l’entrée de la partie plus intime de l’appartement : la chambre avec la salle de bain et le dressing.

La table basse

La vue vers l’entrée de l’appartement. On retrouve dans le séjour les épaisses étagères en noyer qui habillent la niche.

La cheminée

Deux petites chaises rapportées d’un voyage au Niger encadrent l’âtre de la cheminée.

La plante du séjour

Le bois est très présent. Au sol avec le parquet d’origine très bien rénové, dans le mobilier mais également sur les murs.

La vue vers la chambre

La vue vers la chambre de Juliette et Geoffroy avec le plaquage en bois qui court le long du mur pour créer une belle unité et englober la pièce.

Le lit

L’ambiance « jungle » du papier-peint Petite Friture contraste très bien avec le calme de la pièce.

Le chevet

Un tabouret Bishop, dessiné par India Mahdavi, fait office de chevet.

Le dressing

Une bibliothèque en bois encadre le dressing ouvert que l’on aperçoit en arrière plan.

La vue depuis le dressing

Lumière, espace et zinc ! Le tryptique classique d’une vue sur les toits.

La vue depuis la chambre

La vue depuis la chambre vers le séjour.

L'évier de la salle de bain

La salle de bain a été entièrement refaite en tesselles de mosaïque blanches. Le miroir « oversize » installé au dessus de la vasque agrandit l’espace.

La douche

Ici, même la douche (ou celui qui l’utilise) a sa vue !

Les cagettes

Des plantes… et du bois ! La direction artistique est conservée même dans la salle de bain. Au mur, du béton ciré rose. Original !

Photographies : Fabienne Delafraye
Texte : Grégoire & Jean

Réalisation : Little Worker pour Studio 203