Sloft MagazineLa Sélection SloftSloft ProjetsSloft StudioContact
Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

La vie en bleu dans 28 m² à Belleville

Un appartement comme une oeuvre contemporaine. Pour rénover cet appartement de 28 m² en plein cœur de Belleville, le duo d’architectes Sébastien Gnaedig et Agathe Marimbert ont eu une vision singulière : créer trois volumes, sortes de boites dans la boite, afin de structurer l’espace. L’inspiration leur est venue d’Outre-Atlantique. Plus précisément, de l’artiste Donald Judd qui s’est fait connaître pour son travail autour de volumes géométriques en trois dimensions. Pour ce projet parisien, ils ont alors repris l’idée de ces formes pour gérer les transitions entre l'espace d'entrée, le salon/salle à manger et l'espace nuit. Et créer, par la même occasion, des rangements cachés, le tout, « dans un esprit très minimaliste », note Sébastien Gnaedig du bureau d’architecture Naed.

Pour mettre en valeur ces volumes, les architectes ont joué la carte du contraste en optant pour une couleur bleu nuit, le Royal Navy de Little Greene, particulièrement appréciée par le client. Comme un fil conducteur, elle se décline dans chaque espace de l’appartement, de l’entrée jusqu’à la cuisine, en passant par la salle de bain. Le résultat : une visite 100 % graphique et chromatique.

On vous emmène ?

Dès l’entrée, le regard est happé au loin grâce à cette perspective vers la fenêtre. Une “percée visuelle” selon les termes de l’architecte qui procure une sensation de profondeur et de clarté immédiate.

Au premier plan, on remarque déjà les volumes bleus de part et d’autre de l’entrée. Côté gauche, on y trouve une penderie. Et côté droit, une porte dissimule les compteurs électriques, d’eau, etc.

On se rapproche de la fenêtre… et nous voici dans la pièce de vie. Plus précisément, le salon, signifié par le canapé accompagné du lampadaire Toio d’Achille et Pier Giacomo Castiglioni. Les architectes ont ajouté une étagère entre les deux fenêtres pour habiller l’espace et offrir encore un peu plus de rangement.

Focus sur les volumes bleus, comme des monolithes, volontairement conçus plus bas que le plafond pour venir marquer l’idée de volume et non pas simplement créer des éléments verticaux, raconte l’architecte Sébastien Gnaedig.

Face au canapé, la table à manger a facilement trouvé sa place. On notera les pieds TipToe bleus, accordés au reste de l’appartement.

Au-dessus, la suspension Aim des frères Bouroullec éditée par Flos vient élégamment habiller l’espace.

Encore quelques pas et nous voici face à la cuisine, minimaliste elle aussi. Mais surtout très graphique grâce à cette crédence en carrelage Villeroy & Boch et ses joints bleus.

Sur la partie haute, l’espace à gauche a été laissé libre pour ne pas “alourdir et casser l’impression de volume”.

L’astuce dans la cuisine ? Pour contourner la contrainte de la gaine du conduit de cheminée au centre de la cuisine, les architectes ont imaginé des meubles sur-mesure en partie haute, moins profonds.

On tourne légèrement la tête pour apercevoir les 3 volumes de face, comme des boîtes dans la boîte. Le dernier, accolé à la cuisine, renferme une machine à laver et fait office de buanderie.

Au bout du couloir, une porte coulissante attire l’oeil… Elle sépare l’espace nuit de la pièce de vie.

Une fois la porte ouverte, on aperçoit la chambre, en second jour, conçue pour n’accueillir qu’un lit, ni plus ni moins. Il n’y avait même pas de place pour les tables de chevet ! indique l’architecte. Le duo a alors créé une petite tablette dans la sur-épaisseur du mur pour venir y poser des livres, des objets et les appliques Kelvin d’Antonio Citterio, de chez Flos également.

Enfin, direction la salle de bain, où le moindre mètre carré a été, là encore, optimisé en beauté. On y retrouve au sol et sur les murs le carrelage de la crédence avec le même joint bleu pour un effet monomatière et monochrome réussi !

On se rapproche pour se regarder dans le miroir… et l’on remarque qu’il a été intégré dans l’épaisseur du carrelage pour une finition impeccable !

 

Le long du mur, une niche ouverte a été intégrée. Clin d’oeil aux volumes de la pièce de vie, elle revêt, elle aussi, la couleur bleu nuit.

Petit détour par la douche avant de filer… Et zoom sur ces étagères pensées sur mesure, selon la taille des carreaux pour ne pas avoir de coupe. Le sens du détail jusqu’au bout !

Photographies : Philippe Billard
Texte : Julie

Réalisation : Sébastien Gnaedig et Agathe Marimbert