Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

Home sweet home(made), slow-déco et DIY dans les 48 m² de Cécile

L'appartement de la blogueuse en chef de Misc WebzineCécile, blogueuse passionnée de déco et plus encore de slow lifestyle, nous a ouvert les portes de son 48 m². Si, comme Sloft Magazine vous êtes séduits par son univers à la fois authentique et empreint d’un certain luxe contemporain, la visite se poursuit aussi sur son site Misc Webzine.

Le hasard fait souvent si bien les choses. L’escalier comme une invitation à découvrir l’appartement de Cécile. La teinte bleue nuit de ses contres-marches et le noir de sa rambarde en fer forgé annoncent déjà la(les) couleur(s).

Qualité, créativité, authenticité et savoir-faire, ce sont les quatre préceptes qui ont guidé Cécile dans le choix de son mobilier et de sa décoration. Des achats neufs, comme le canapé de chez Fleux, les tables basses gignognes Roza de chez Produit Intérieur Brut, ou chinés chez Emmaüs comme ce fauteuil recouvert de tissu couleur gazon de chez Casamance, mais toujours mûrement réfléchis. L’esprit Homemade est ici apporté par ces deux coussins confectionnés dans un liberty Londonien. Quant à la clarté, elle est joliment soulignée par de lourds rideaux anthracites, comme un trait d’eye-liner.

Cécile et Benjamin, son époux, se sont offert un tour du monde avant de poser leurs bagages dans ce charmant deux pièces près de Paris. Mais un regard tourné vers leur « mur de totems » suffit à les (à nous) faire reprendre la route, direction les quatre coins de la planète !

Éditée en 1949, cette petite étagère Suédoise dessinée par Nisse Strinning est devenue un classique du genre. Modulable, simple et tout en légèreté, elle accueille volontiers deux bougeoirs en fausse cire, un vase en béton de chez House Doctor et une multitude de petits bougeoirs en pierre de chez Habitat.

Sur cet univers délicat et ordonné veille silencieusement dans un coin une authentique armoire à glace. Héritage familial et protecteur, elle lance un regard en direction du bureau, un autre vers le salon. RAS. Tout est OK.

Quel meilleur sarcophage pour cette lampe en laiton chinée sur Selency que ce fond de mur peint du vert Nefertiti de chez Mercadier ? Une fois allumée, ses reflets sont comme les facettes d’une pierre précieusement éclairée.

Séparée sans l’être vraiment, voilà la bonne idée qui justifie ces caissons bas venus délimiter la partie salon du coin bureau. Le tout ponctué d’un «mur végétal» créé grâce à une multitude de pots posés là pour faire diversion.

Le voici donc ce coin atelier à l’abri des regards indiscrets. Un meuble unique, création de Cécile à partir d’une structure VITTSJO de chez Ikea upcyclée avec du bois puis repeinte en bi-teintes (Tollens et Mercadier). La table basse Kilo en métal de chez Habitat, a, elle, été bombée de noir pour s’associer à la liseuse d’Arne Jacobsen.

De grands placards blancs laqués bas pour pimper le mur sombre et du bois rouge pour réchauffer le coin repas. La table a été dénichée sur Le Bon Coin ainsi que les chaises style Friso Kramer qui proviennent d’une université Néerlandaise. Qui a dit que la nourriture ne nourrissait que les estomacs ? Une lampe made in Cécile surplombe les esprits éclairés. Le tuto se retrouve sur son blog.

Cactus, herbe à chat, succulentes, Pilea Peperomioides… Cécile collectionne les plantes comme d’autres les timbres. Elle en profite pour glisser les plus petites dans des pots de ciment de sa fabrication.

Des plantes dans le salon; la jungle et une volée de toucans dans la chambre, voilà qui fait parfaitement sens. Le papier peint Toucan de la collection Portfolio de chez Casamance a immédiatement trouvé sa place en tête de ce lit paré d’une déclinaison de teintes de linge de lin de chez Harmony. Une grande niche dans la bibliothèque quant à elle, fait office de table de nuit.

Un simple rouleau de masking tape noir et un soupçon d’imagination suffisent à faire d’un banal mur blanc une exhibition graphique. Cécile est généreuse, elle vous offre son idée avec grand plaisir, à retrouver sur son blog !

Lui aussi a droit à sa jolie maison, y’ pas d’raison ! Litière igloo des chats de Pidan Studio

Photographies : Fabienne Delafraye
Texte : Veronick Dokan