Sloft MagazineLa Sélection SloftSloft ProjetsSloft StudioContact
Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

Esprit pinède dans 56 m² à Bandol

Un écrin entre terre et mer pour couler des jours heureux L’appel de la pinède. C’est ce qu’a ressenti ce couple de sexagénaires, habitant en banlieue parisienne et bénéficiant déjà d’une résidence secondaire à la montagne. Les propriétaires souhaitaient trouver un pied à terre au bord de l’eau pour y passer du bon temps à la retraite et y recevoir amis et famille. Ils ont alors craqué pour cette résidence privée, ancien restaurant d’un hôtel 3 étoiles de la côte méditerranéenne, située à Bandol. Son atout ? Incontestablement son emplacement, niché au cœur d’une pinède et à quelques mètres de la mer. Seulement voilà, de prime abord, la structure n’inspire ni la chaleur du Sud, ni les vacances entre amis. De plus, elle a l’inconvénient d’avoir une trame en parallélépipède, comme une boîte à chaussures, ouverte uniquement sur le devant.

Le couple fait alors appel à l’architecte Marion Giovannetti, basée à Marseille, pour concevoir un nouvel écrin plus confortable et chaleureux, pouvant accueillir 7 « vrais » couchages. Ils souhaitaient également pouvoir bénéficier d’un espace de vie généreux et d’un coin bureau pour travailler. Après quelques mois de travaux, la résidence « Bords de mer » prend des allures de cabanon de plage aux accents méditerranéens, avec ses touches de bois et de bleu, pour le plus grand plaisir des propriétaires qui se sentent désormais chez eux comme en vacances.

Dès l’entrée, le ton est donné. La présence du bois nous plonge immédiatement dans l’esprit cabane et pinède. Derrière ses grandes portes se cachent des placards sur-mesure.

À gauche, la chambre parentale. Là encore, le bois y tient une place prédominante. Pour réchauffer la pièce, le couple a opté pour du linge de lit aux tonalités ocre et bleu marine.

Au bout du couloir, derrière l’ouvrant en claustra façon paillote, la pièce de vie. Face à nous, sur la gauche de l’image, l’escalier bleu nous mène vers la mezzanine, aménagée en dortoir pouvant accueillir trois couchages. Un gain de place important possible grâce à la belle hauteur sous plafond de 3,20 m, découverte lors des travaux, et qui a permis un travail en superposition pour créer de nouveaux couchages et accueillir les petits-enfants du couple.

Direction la cuisine, installée sur une estrade pour pouvoir bénéficier de rangements en dessous et surtout, d’une vue sur mer grâce aux quelques centimètres de surélévation ! Ici encore, on retrouve les codes du bois et du bleu, rappelant le cabanon de plage. À droite, le module bleu sur-mesure renferme élégamment tout l’électroménager…

… le frigo se cache quant à lui derrière de grands tasseaux en bois et se fond à merveille dans le décor.

L’astuce de l’architecte Marion Giovannetti : se servir de l’estrade de la cuisine pour y glisser un couchage d’appoint supplémentaire qui se déplie en un tournemain.

Focus sur les jolis vases, fabriqués à partir de terre et de sable recyclés, qui rappellent les tons chauds de la Méditerranée.

La visite se poursuit dans l’espace de vie. Le couple souhaitait pouvoir travailler, si besoin, depuis leur résidence de Bandol. Leur souhait a été exaucé grâce à ce module de rangement renfermant un coin bureau qui se fait oublier aussitôt la tablette refermée…

Pour profiter confortablement de la pièce de vie, les propriétaires ont installé un canapé Ploum de chez Ligne Roset qu’ils possédaient déjà. C’est d’ailleurs lui qui a donné le ton ! L’architecte est partie du bleu du canapé pour décliner la couleur dans le reste de l’appartement… On aperçoit en fond le clou de la visite : une grande baie vitrée donnant sur la terrasse, entourée de pins bien sûr !

Photographies : BCDF studio, www.bcdfstudio.com
Texte : Julie

Réalisation : Marion Giovannetti, https://mariongiovannettiarchitecte.fr/