Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

Chic Antique dans 45 m² à Paris

L'appartement de caractère de Laurianne.Le talent, ce n'est pas toujours de faire, mais aussi de faire faire. Celui de sélectionner, de s'entourer et faire confiance. À chacun le sien. Laurianne possède assurément le second qui lui a permis de repérer le tandem formé par Camille et Baptiste, les co-fondateurs de ALORS Studio, et de leur avoir confié la rénovation complète de son appartement. Le talent de ces deux architectes c'est d'avoir transformé un grand studio cloisonné, sombre et en piteux état, en un deux pièces, clair, moderne et ultra pratique.

L'espace a été structuré dans la longueur. Avec côté rue, une partie consacrée au séjour qui comprend le salon, la salle à manger et la cuisine. Côté cour, on a placé la chambre, la salle de bain et le dressing. Les poutres d'origine de ce vieil immeuble du quartier latin à Paris sont apparentes et ont été repeintes en blanc afin de donner un maximum de clarté à l'ensemble. Camille et Baptiste ont privilégié des rangements sur mesure intégrés dans l'espace plutôt que du mobilier. C'est donc un appartement à la décoration assez dépouillée avec quelques grand classiques du design qui habillent le salon et la salle à manger.

Nous sommes ici à deux pas de la Sorbonne. Il n'est donc pas étonnant que les architectes de ALORS Studio nous donnent à voir un petit traité d'architecture intérieure !

Bonne visite.

L'escalier

Tomettes au sol et solide balustrade antique : nous sommes bien dans une vieille maison parisienne datant du XVIII ème siècle.

Le salon

Le séjour, côté salon. Les grandes fenêtres donnant sur la rue dispensent une lumière généreuse qui pénètre jusque dans la chambre. Une cloison de verre contemporaine l’isole de la pièce principale en lui apportant une belle luminosité. La structure des fenêtres rendait compliquée l’installation de volets traditionnels. La (très) bonne idée des deux architectes : réinterpréter les fameux volets intérieurs chers aux maisons du XVIII ème siècle.

Vers le chambre

Au fond, la porte d’entrée, et à droite, derrière la grande verrière, la chambre par laquelle on accède grâce à un système de double-portes. Au sol, un parquet assez dense pour réchauffer l’ensemble.

La verrière

Focus sur la double-porte ouverte de la verrière contemporaine en métal blanc.

Fauteuil

La lumière de la rue illumine jusqu’au fond de la chambre. CQFD.

Le chevet

Sous la suspension IC S1 en laiton, un petit chevet en Granito sur mesure coulé dans un moule. La planche est fixée au mur grâce à des attaches invisibles. Un grand rideau devant la verrière permet d’occulter le jour.

Vers le salon

La vue vers le salon depuis la chambre avec une belle paire de fauteuils de Bertoia.

Focus sur la bibliothèque

Gros plan sur la bibliothèque du salon où se mélangent du bois laqué blanc et du granito sur mesure.

Le canapé

La vue du séjour dans sa longueur avec le canapé en velours bleu nuit de chez Zanotta. En arrière plan, la table des repas et la cuisine.

La table basse

Superposition graphique avec cette table basse en pierre noire et blanche, le modèle Cookie de Gallotti e Radice et les gros noeuds de la maille anthracite du tapis de chez Toulemonde Bochart.

La table

Ici, les repas se prennent sur une table Grasshoper de Piero Lissoni de chez Knoll, assis sur des chaises Norman Cherner et éclairés par des suspensions String Light par Flos.

Vers la cuisine

Derrière la table, la cuisine intégrée au mur.

La cuisine

La cuisine est composée d’un grand plan de travail en inox vibré qui repose sur des éléments en chêne. Le mur est libre de tout élément haut ce qui dégage l’ensemble et les carreaux émaillés blancs ainsi que les appliques Charlotte Perriand achèvent de donner à cet espace une touche vintage, années 50.

La vue de la cuisine depuis le salon

La vue d’ensemble. On apprécie la belle hauteur sous plafond de ces appartements (très) anciens.

La salle de bain

L’intérieur de la salle de bain avec un dialogue de matières entre les carreaux de Zellige des murs et les carreaux émaillés blanc du sol.

L'évier

À droite, la touche de couleur dans une salle de bain très hygiéniste, la vasque CIELO de Shui Comfort, autour de laquelle les architectes ont placé des petites niches bien pratiques. Au fond, derrière cette porte presque invisible, les WCs.

La douche

La douche toute en carreaux de Zellige. Une verrière en finition « verre flûte » laisse passer la lumière tout en conservant une certaine intimité.

Photographies : Fabienne Delafraye
Texte : Grégoire & Jean

Réalisation : ALORS Studio, http://alorsstudio.com/