S'inspirerRénoverAcheter/Vendre
Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

Espaces ouverts et connectés dans un 73 m² aux accents 70’s

Un appartement dans le centre historique de Monza refait à neuf par Atelier Zero. Changement complet de configuration pour cet appartement situé dans un immeuble historique du centre de Monza, en Italie. Alice, la propriétaire et cofondatrice du studio de scénographie Ortiche en a confié la restructuration au cabinet d'architecture Atelier Zero.

Afin de mettre à l’honneur la vue privilégiée qu’offre l’appartement sur la ville, celui-ci a été entièrement repensé pour inverser le séjour et la partie nuit.
Au lieu d’opter pour une division classique des fonctions, le parti a été pris de limiter les cloisons et portes autant que possible. Pour une belle sensation d’espace et une circulation très fluide, comme sur une scène de théâtre où les décors se succèdent comme par enchantement. Le tout dans une ambiance déco pop et colorée aux influences 70's où une certaine nonchalance fait partie du style. Un glissement vers le farniente propice à la créativité et la fantaisie, celles d'Alice. Car c'est souvent dans le temps mou de l'ennui que les idées naissent. Alice a donc appliqué sa patte de scénographe à notre reportage et nous propose une véritable mise en scène de son intérieur. Comme une pièce domestique où les situations les plus banales deviennent spectacle. Rideau !

Voici Alice, la propriétaire, qui profite d’un moment de détente en compagnie de son animal préféré dans la douceur de la lumière (complètement retravaillée) de son appartement.

On commence la visite par cette belle entrée. Ses rangements blancs au design minimaliste mettent en avant un jeu de matériaux au sol. On aperçoit en effet pas moins de 3 revêtements distincts, qui viennent démarquer les fonctions et rythmer les espaces.

Des rangements sur mesure séparent l’entrée de la cuisine, et intègrent une arche colorée qui crée le lien entre les pièces et dynamise l’ensemble. En plus d’attirer le regard du visiteur vers la cuisine, l’arche reflète la lumière avec sa finition satinée pour un rendu aéré.

Zoom sur ce carrelage imitation terrazzo aux couleurs pastel, qui tout en s’accordant parfaitement avec la teinte de l’arche inscrit une rupture avec la linéarité du parquet, pour une touche de fantaisie !

Qui dit nouveau revêtement de sol dit nouvel espace, avec ce parquet mosaïque. On devine la cuisine, réalisée sur mesure et dont les poignées intégrées évoquent les années 70.

On ne s’y trompe pas, les matériaux, les teintes et une partie du mobilier rappellent effectivement les 70’s !
Leur association à des éléments décoratifs d’influence scandinave crée un environnement accueillant et harmonieux. Coup de coeur pour ces chaises en formica qui viennent apporter un coup de pep’s à l’ensemble !

Comme l’arche qui annonçait de manière spectaculaire la cuisine, l’accès à la buanderie et à la salle d’eau ne laisse pas indifférent avec sa porte intégrée dans la cuisine.

Une fois la porte ouverte, on entrevoit un sol moucheté et un design d’arche, dans le même esprit que le passage précédent. 

Le spectacle est loin d’être fini, avec ce rideau rouge qui théâtralise encore davantage cet espace !

Un système particulièrement habile pour cacher la buanderie sans empiéter sur la circulation. 

L’accès à la salle d’eau n’en est que plus aisé. Cette pièce en longueur dépourvue de fenêtre devient spacieuse et lumineuse avec sa hauteur sous plafond et ses impostes donnant sur la pièce de vie. 

Denise, l’associée de la propriétaire y prend la pose !

Le placement d’un miroir dans la douche permet de refléter la lumière et d’augmenter encore la sensation de volume. On remarque le traditionnel bidet, pas de doute, nous sommes en Italie. 

A l’image de l’entrée, l’ameublement se veut minimaliste mais fonctionnel. Ici, le lavabo avec plomberie apparente se trouve surmonté d’une niche et de rangements intégrés pour ne pas saturer l’oeil d’informations, tout en maximisant les rangements. 

Retour dans la cuisine, baignée de lumière.

On trouve dans son prolongement le salon, délimité tout simplement par le canapé. Petit coup de coeur pour cette enfilade vintage surmontée d’une accumulation de cadres aux formats variés, et qui rend ce séjour habité et chaleureux.

Andrea Rossi, le fondateur d’Atelier Zero est allongé sur le canapé.

Cette atmosphère joyeuse et spontanée se confirme dans le reste du salon, où plantes vertes, disques et vélo se côtoient. L’application d’un rose pâle sur les murs à une hauteur arasant la fenêtre renforce encore cette ambiance intimiste.

Andrea Rossi, le fondateur d’Atelier Zero lit avec attention le reportage consacré à une autre de ses réalisations dans Sloft Édition 01.

Direction à présent le coin nuit, avec sa chambre et son dressing ! Là encore, on privilégie une circulation fluide, sans porte apparente. Pour autant, l’intimité des habitants n’a pas été sacrifiée, avec la possibilité de placer en travers du couloir une porte du dressing sur mesure qui court le long de cet espace. L’imposte en partie haute achève d’isoler cet espace phoniquement lorsque nécessaire, tout en laissant filtrer la lumière.

On retrouve dans la chambre un condensé des bonnes idées qui font de cet appartement un lieu de vie chaleureux et agréable : un miroir pour refléter la lumière et agrandir la pièce, un ameublement simple pour une atmosphère apaisante, de la nature, des touches de couleur, et des objets décoratifs personnels et éclectiques pour un rendu joyeux !

Photographies : Roberta Gianfrancesco
Texte : Héloïse Rousseau

Réalisation : Atelier Zero, https://www.atelierzero.it/