Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

Archi Sympa ! Un 45 m² à Ménilmontant aux collections très pop !

La co-création domestique d'un couple d'architectes. Claire est architecte, Julien aussi. Alors quand ils décident d'acheter leur premier appartement, c'est bien sûr pour mettre à profit leurs talents conjugués. Les 45 m² qu'ils découvrent sur les hauteurs de Ménilmontant ne vont pas les décevoir. Ici, il y a tout à refaire, du sol au plafond, bref, un paradis pour archis !

Ils procèdent donc par étapes. D'abord le sol, creusé, chapé, ragréé et parqueté. Puis les murs. Ils abattent la cloison qui sépare la chambre de la salle à manger et la remplacent par une grande verrière. Idéale pour faire rentrer la lumière à plein. Et ensuite, tous les réseaux, plomberie et électricité.

La distribution est restée proche de la base existante. C'est un trois pièces en forme de "U" s'articulant autour de la cage d'escalier. La cuisine donne dans le salon. Celui-ci communique avec la salle à manger qui se poursuit par la chambre qui donne accès à la salle de bain.

Le résultat est un écrin lumineux, idéal pour accueillir les différentes collections de ses habitants. Ils aiment la musique, l'art, le design, les plantes et le foot. On retrouve donc dans cet appartement une commode remplie de vinyls, de très jolies lithographies, une belle série de meubles design, des pots de fleurs disséminés un peu partout et quelques fanions d'équipes de Ligue 1 !

Très bonne visite !

Le canapé et la fenêtre

L’entrée de l’appartement donne dans le salon, véritable petit showroom du design moderne. Contre le mur, un canapé Ekenäset de chez IKEA. Au sol, une paire de tables basses Eames – Occasional Table LTR, une chaise « Végétal » des frères Bouroullec, et, près de la fenêtre, le tabouret Colonna d’Ettore Sottsass.

Les tables basses

Cette chaise est la dernière née de chez TIPTOE, la chaise SSD. On apprécie l’impression de robustesse légère et avenante qu’elle dégage.

Le focus sur le canapé

Focus sur le bout de canapé. Le tissus gris, les armatures en bois sombre et le porte-magazine en laiton donnent une ambiance très années 50.

La cuisine

Un quart de tour vers la gauche et on arrive devant la cuisine composée de modules IKEA. La bonne idée : le plan de travail qui continue le long du mur de droite pour créer une table haute style bar.

La chaise SSD Tiptoe

La chaise SSD de TIPTOE, vue de dos cette fois-ci. On apprécie le bois clair de l’assise qui fonctionne très bien avec les lames du parquet.

Le mur rouge

Contre le mur blanc, l’organisateur pratique Uten.Silo dessiné par Dorothee Becker et édité par Vitra. Ici on aime le foot et on est pour Paaaaris apparemment.

Les fenêtres

Demi-tour vers le salon où vivent en harmonie pièces de design, plantes vertes et vinyls.

Les vinyles

L’impressionnante collection de vinyls de Julien, parfaitement rangée dans un module KALLAX IKEA. À droite, le gracieux passage vouté qui mène à la salle à manger et à la chambre.

Le focus sur les vinyles

Gros plan sur la platine et l’ampli, tous les deux vintages.

La vue vers la salle à manger

On accède à la salle à manger par ce passage voûté d’origine. Le mur séparant les deux pièces est porteur. Et lorsqu’on perce un mur de ce type, une voûte est une bonne solution pour éviter de poser un IPN.

La vue vers le salon

Demi-tour et vue vers le salon depuis la salle à manger.

La bibliothèque

La salle à manger fait aussi office de bibliothèque. Julien et Claire ont dédié un mur entier de la pièce à leur collection de livres d’art où l’on retrouve pêle mêle des ouvrages sur l’architecture, la musique ou le design.

La salle à manger

La table des repas LISABO de chez IKEA, avec sa collection de chaises DSW Eames et en bout de table, le modèle SSD de chez TIPTOE

Les plantes

De l’autre côté de la pièce, faisant face à la bibliothèque, une enfilade BESTA de chez IKEA fait aussi office de serre d’intérieur !

Le vase

Sur la table des repas, un joli vase Muse de chez Ferm Living.

La table des repas

La chambre est séparée de la salle à manger par une verrière composée de grands carreaux, ce qui accentue l’effet d’espace et donne un caractère contemporain à la pièce.

La chaise devant la chambre

Gros plan sur la verrière.

La vue vers le lit

En transparence, la vue vers la chambre. Claire et Julien ont joué la rupture avec le dessus de lit en motifs Wax. Moins scandinave, plus africain.

La verrière

La vue depuis le fond de la chambre vers la salle à manger. La luminosité permise par la verrière lui donne tout son sens.

Le lampadaire

Une synthèse des passions joyeuses du couple qui vit ici : la branche d’une plante, la photo d’un terrain de foot par le photographe Roy Stuart Clarke, et le Lampadaire IC F1 du designer Michael Anastassiades édité par Flos. L’éclectisme, c’est créatif !

Photographies : Fabienne Delafraye
Texte : Grégoire

Réalisation : Julien et Claire Arnaud, https://www.arnauddelrue.net