Sloft MagazineLa Sélection SloftSloft ProjetsSloft StudioContact
Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

La verrière intérieure, une séparation qui n’a rien à cacher

Où placer une verrière et quel type choisir ?D’abord il y a eu la tendance, devenue massive, des verrières type « atelier ». Avec le goût pour les environnements évoquant l’artisanat ou la petite industrie, on les a retrouvées partout avec leurs armatures en métal noir et leurs bandes de verre étroites. Au risque d’uniformiser les intérieurs. Et de créer des « clashes » pas forcément heureux quand les codes de l’atelier cohabitent avec ceux du confort bourgeois, entre moulures et parquets en point de Hongrie. Une façon parfois maladroite de remettre du « cool » dans des appartements conçus à l’origine pour affirmer le statut de leurs occupants, loin des manufactures justement. Cependant, cet emballement a eu pour mérite de remettre au goût du jour cette séparation transparente et obligé les architectes à s’en saisir pour proposer des variations de plus en plus séduisantes. Désormais, on la trouve sous des formes très diverses, dans des armatures de bois, de métal ou de plâtre, en baies plaines ou divisées, en verre transparent ou texturé…

Car elle a beaucoup de mérites, à commencer par celui de multiplier les possibilités de plans pour les architectes :

  • En permettant de créer dans un espace sans fenêtres une pièce qui sera éclairée en deuxième jour

  • En créant une séparation tout en préservant la vue, pour accentuer un effet de profondeur d’une pièce à l’autre. Ou pour enfermer les odeurs tout en gardant un contact visuel avec la salle à manger, dans le cas d’une cuisine semi ouverte, par exemple.

  • En offrant une possibilité décorative supplémentaire pour varier les cloisonnements.


À savoir :

  • Une verrière, c’est comme une robe ou un pantalon, chacune a son style et sa personnalité. Pour éviter un « fashion faux-pas », il faut la choisir en accord avec la nature de son habitation. Sans armature et en baie pleine pour un intérieur très contemporain, en armature plâtre et bois pour un intérieur mouluré, en serrurerie patinée pour un ancien atelier etc.

  • Il existe des solutions toutes faites ou en semi-mesure qui conviendront très bien pour une installation traditionnelle et peu technique avec un choix de styles standard, le plus souvent sur le modèle de la verrière d’atelier ou plus récemment les verrières à sections carrées.

  • Il ne faut pas hésiter à sortir de l’armature noire. Une armature de couleur ou en bois brut donne une touche originale qui pourra mieux s’adapter au style d'un intérieur. Par exemple dans un mur blanc, une armature blanche sera plus discrète et la verrière mieux intégrée.

  • Un architecte saura très bien dessiner une verrière sur-mesure qui pourra faire appel à un grand choix de matériaux et de finitions pour un résultat unique.


Passage en revue des réalisations qui nous ont le plus inspiré :

Cette gracieuse verrière imaginée par Studio Ett Hem permet de faire circuler la lumière du jour jusque dans l’entrée et le couloir privés de fenêtres. Avec sa forme arrondie et sa couleur blanche, elle permet la création d’une séparation aussi élégante que discrète qui s’intègre parfaitement à cet appartement ancien.

Cette verrière blanche à structure bois proposée par l’architecte Inès Deschodt s’intègre parfaitement au bâti ancien de cet appartement du XIX ème siècle. Elle respecte son écriture bourgeoise tout en faisant circuler la lumière et en agrandissant la perspective.

Cette verrière très contemporaine proposée par Céline Poulfort, s’inscrit aisément dans cet appartement des années 70 refait à neuf. Avec sa baie unique translucide, elle apporte la lumière du jour dans la salle d’eau tout en donnant un aspect graphique au séjour.

Cette grande baie à armature bois en verre cathédrale nous séduit par son élégance. Conçue par l’architecte Paolo Remogna, elle isole un bureau tout en apportant la clarté du jour au couloir. Son dessin s’inscrit parfaitement dans un appartement des années 70s qui a préservé son style originel.

Ici, Transition ID a dessiné une belle verrière de style « atelier » qui abrite une salle d’eau. Avec son jeu de vitrages en partie basse et haute, elle renouvelle ce « classique » de façon élégante et graphique.

Les verrières se montrent mobiles ! Ici, une porte coulissante avec cette verrière « atelier » montée sur rail chez le pianiste Lawrence Bekk Day.

Un parfait exemple de valorisation d’un volume avec cette verrière à armature bois proposée par Rémy Bardin. Elle crée deux chambres en une : celle des parents et celle de bébé, en second jour.

Un joli exemple de verrière « atelier » parfaitement contextualisée dans l’appartement aménagé par Ophélie et Édouard de Space Factory dans un ancien atelier justement. Sa structure métallique peinte en blanc et son verre renforcé lui donnent un cachet et une authenticité qui fait merveille.

Dans ce logement non traversant, Buro Buro a imaginé de loger la plupart des pièces techniques (WC, Salle de bain…) derrière une grande verrière toute en longueur. Un jeu de verres renforce l’aspect décoratif de l’ensemble sans entamer son aspect très contemporain.

Cette verrière en verre strié à montants blancs s’intègre parfaitement à cet appartement haussmannien parisien refait par ALORS Studio. Discrète et élégante, elle apporte la lumière du jour au couloir. Sans en faire trop, elle reprend les codes des pièces de service sur cour de ces logements.

Ici, les architectes Badih et Joseph ont augmenté la sensation d’espace grâce à ces deux hautes verrières qui encadrent la pièce. Leur design épuré et leurs dalles pleines renforcent l’aspect contemporain de l’ensemble.

Pour séparer tout en élégance le salon de la chambre en préservant une sensation de volume global, Camille Fernez a dessiné cette belle verrière. Légère, avec ses armatures peintes en grise, elle adopte les codes de l’art déco. Un style qui fonctionne très bien dans les intérieurs parisiens.

Cette impressionnante verrière double hauteur à armature bois conçue par Natahlie Blin permet une organisation idéale de ce grand volume. Elle autorise la création de trois pièces en deuxième jour, c’est à dire toute la partie nuit de l’appartement.

Avec sa faïence blanche et ses verrières à structures métalliques habillées de verre armé, cette salle de bains nous fait penser à une piscine des années 30. Et pourtant, il n’en est rien ! C’est la magie d’un dessin réussi et d’un choix minutieux des matériaux. Bravo Space Factory !

Ici, l’architecte Sabrina Julien a créé une verrière aussi utile que décorative. Avec son jeu d’armatures, avec la texture du verre et du bois qui la composent, elle apporte une touche chaleureuse et élégante au salon.

Cette verrière, conçue par Sophie Louvet, est aussi décorative qu’utile. Elle permet d’isoler la cuisine (et ses odeurs) du reste de l’appartement, tout en lui offrant une belle luminosité. Et en gardant l’avantage des cuisines ouvertes, celui de ne pas couper ceux qui s’y affairent de la convivialité présente à table.

Ici, chez Albane, cette verrière coulissante à montures épaisses dans un style industriel, délimite efficacement la chambre tout en l’éclairant au maximum.

Ici cette verrière minimaliste conçue par Space Factory délimite la cuisine tout en mettant en valeur ce superbe escalier, conçu comme une structure qui se regarde à 360°

Une alternative populaire aux verrières « ateliers » : ces élégantes verrières à grandes dalles carrées habillées de fines structures en métal peint. La version visible ici a été conçue par les architectes Arnaud Delrue.

Un bel exemple de serrurerie avec cette grande verrière en métal brut qui achève de donner à l’appartement son caractère urbain venu des quartiers industrieux des grandes villes des États-Unis. Une réalisation par Mélanie Lallemand Flucher.

Un autre bel exemple de serrurerie avec cette verrière en métal blanc dont le dessin intemporel par ALORS Studio fait merveille dans ce vieil appartement parisien. Avec ses grandes dalles de verre carré, elle apporte une belle luminosité à la chambre qu’elle isole, comme un compartiment technique.

Une jolie composition proposée par VNT Architectes, avec cette verrière qui donne l’illusion d’être mobile. Son armature en bois et son verre strié habillent le séjour en créant un jeu graphique et animé avec ce qu’il se passe dans la cuisine en arrière plan.

Photographies : Fabienne Delafraye, www.fabiennedelafraye.com
Texte : Jean