Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

Il est dandy. Un 70 m² qui ne manque pas de style

L'appartement en enfilade du patron de Maison Gabriel. Quand Cyril emménage ici, ce n'est ni son premier appartement, ni son second, ni même son troisième, mais au moins son cinquième ou peut-être même sixième, il a arrêté de compter...

Parisien depuis toujours, il a déjà eu plusieurs vies. D'abord comédien, puis vendeur de prêt à porter, puis antiquaire et décorateur, il partira même en Inde redécorer quelques palais de maharadjahs ! Déménager, emménager, aménager, décorer, autant dire qu'il a l'habitude. C'est presque son métier !

Quand il s'installe dans l'appartement que nous allons visiter, il a encore rajouté une corde à son arc déjà bien fourni : celle de spécialiste des tissus et de la coupe. Car il a fondé avec succès la boutique pour homme Maison Gabriel où nous avons fait un reportage que vous pouvez retrouver ici. Il complète donc sa maîtrise de la mise en scène, son goût du design et des meubles anciens avec celui des matières textiles de prestige et un sens certain de l'élégance dont son appartement est le reflet.

Le trois pièces qu'il occupe aujourd'hui respecte les volumes classiques des avant-derniers étages des vieux immeubles parisiens : un plafond bas et une amorce de sous-pente. Il offre une belle luminosité et une jolie vue sur les toits en zinc autour. Cela lui confère une atmosphère de cocon confortable et chaleureux.

Dans ce lieu, le dernier qu'on lui connaisse, Cyril a déroulé ses goûts assurés et éclectiques au fil des pièces, de l'entrée de l'appartement jusqu'à sa chambre.

La cage d'escalier

La petite porte d’entrée typique des derniers étages des vieux immeubles parisiens. On aime son charme indémodable !

Le salon

L’entrée débouche dans la grande pièce de l’appartement aménagée en salon-salle à manger.

La table des repas

Dans la moitié gauche de la pièce, la salle à manger qui s’organise autour d’une grande table chinée.

La bibliothèque

Non à la place perdue ! Chaque angle est valorisé, comme ici avec cette bibliothèque qui remplace avec grâce et légèreté le traditionnel buffet et permet tout à la fois de ranger et d’exposer.

Les bougeoirs

Focus sur deux bougeoirs en céramique de la maison marocaine Soufiane Zarib.

La vue vers la cuisine

Dans un autre angle de la pièce, le passage qui mène à la cuisine. Le sol est recouvert de tapis marocains aux belles lignes graphiques.

Le lounge

L’espace lounge ! Avec la fameuse chaise Eames pour garder un oeil sur tout ce qu’il se passe autour d’un simple mouvement de pied. Au mur, le papier peint Kipling de la maison Pierre Frey.

Les fenêtres

Demi-tour justement pour nous intéresser au salon qui nous accueille dans un grand canapé Invité de chez Pierre Frey. Les rideaux ont été confectionnés avec le même tissu. Les tringles ont été réalisées avec des tuyaux de plomberie en cuivre. Simple et efficace.

La table basse

Lego, lunettes en écaille, romans, livres d’art et de mode. Le contenu de la table basse est à l’image de cet appartement : éclectique !

La vue vers le petit salon

Des salons en enfilade. Après le « grand », le « petit » qui dessert la chambre des enfants et celle de Cyril.

Le fauteuil bleu

La vue depuis le petit salon vers l’entrée et le séjour. Un fauteuil crapaud en velours bleu côtoie les dessins d’une jeune artiste !

Le petit salon

Au milieu du petit salon qui sert aussi d’atelier de dessin et de salle de jeux, une table d’enfants, un tapis de chez Soufiane Zarib et dans l’angle un autre canapé Invité de chez Pierre Frey.

La vue vers la chambre

La vue vers la chambre du propriétaire. Ah oui, on oubliait, il y a un aussi un chien qui habite ici !

La chambre

C’est le passé de comédien de Cyril qui ressort ici, avec son sens de la mise en scène ! Un lit mi-baldaquin mi-tente bédouine !

La lampe

Gros plan sur un grand classique du design scandinave, la lampe AJ dessinée par Arne Jacobsen.

Le renard

Sur la vieille commode, l’oeil vif et le pelage luisant, l’avatar du propriétaire veille sur son sommeil !

Photographies : Fabienne Delafraye
Texte : Grégoire