Le magazine des intérieurs urbains inspirants de 15 à 70 m²

Une cuisine à croquer : la pièce favorite d’Anne-Sophie

Une pièce, une spécialiste : la cuisine d'Anne-Sophie Fashion Cooking !Pour Anne-Sophie, pâtissière en chef du blog Fashion Cooking et grande gagnante en 2014 de l’émission de M6 «Le meilleur pâtissier», rien de plus normal que de faire de sa cuisine LA pièce maîtresse de son appartement. Quitte à la déplacer dans le salon !

Ses pâtisseries sont à l’image du lieu qui les inspire : raffinées, délicates et teintées de fantaisies. Il était donc hors de question de céder à la tentation d’un laboratoire pasteurisé. Néanmoins, cet art de grande précision exige espace et rigueur, c’est pourquoi Anne-Sophie a fait se répondre deux plans de travail chez Néolith tels des pages blanches sur lesquelles écrire ses histoires sucrées. Près d’eux, comme des gourmandises, le frigo et le grille-pain vert amande de chez Smeg ont trouvé naturellement leur place.

Il est bien peu pratique de se bousculer lorsqu’on pâtisse à quatre mains, c’est pourquoi l’espace entre les éléments a été élargi par rapport à la norme. C’était aussi une jolie façon de faire la part belle aux carreaux pentagone de chez Mosaic Del Sur. Pour y ajouter une touche féminine et terriblement actuelle, robinetterie, poignées, accessoires et appliques se sont donné le ton et ont choisi… le laiton.

Anne-Sophie est très fière de son petit DIY. Dingue de cette couleur vert tendre, elle en a repeint par endroit ce banal petit tabouret, devenu depuis objet de curiosité.

Pas étonnant si ses proches l’ont surnommée « Bree » comme la maîtresse de maison maniaque de la série « Desperate Housewives ». Anne-Sophie voulait des bruleurs à gaz blancs, mais ca n’existe pas… Alors elle s’est reconvertie à la cuisson à l’induction… par pur choix esthétique !

À quelques grammes près, un gâteau peut être tout à fait raté. Il en est de même en matière de décoration. Tout le secret réside dans la précision des détails. Ici, le soin a été apporté jusqu’à cet égouttoir doré et ses ustensiles…verts, évidemment !

Comme une palette d’artiste ou une cachette du parfait petit chimiste, c’est dans ce profond tiroir que sont rangés les multiples colorants alimentaires. Qui a dit qu’il fallait se régaler triste ?

Comme des petites langues de chat ou de savoureuses tuiles dorées, ces poignées adorables de chez Superfront viennent ourler les tiroirs Ikea d’une touche élégante et discrète.

Grâce à une courette extérieure qui a pu être couverte et fermée, une indispensable remise a pu être installée. C’est là qu’Anne-Sophie entrepose tous ses accessoires : vaisselles, plats, pots, ramequins, coquetiers, couverts… Autant de promesses de délices à savourer bientôt.

Sous les façades en diamant, modèle HERRESTAD de chez Ikea, le laiton du pot à ustensiles et l’acier du presse-agrumes Juicy-Salif signé du désigner Philippe Starck font ami-ami. Comme le salé-sucré, comme le cuit et le cru, comme le beau et le beau !

Entre le frigo et le toasteur Smeg, le robot Kitchenaid, indispensable allié de la maîtresse de maison trône en bonne place. Une fois sa tâche accomplie, c’est au four et au micro-ondes de prendre le relai.

Pratique le plan de travail double-face ! Afin d’alléger sa façade, certaines niches ont été laissées ouvertes pour y glisser livres de recettes et jolis récipients.

La tarte aux pommes et la décoration d’Anne-Sophie sont pareilles : savoureuses, élégantes et réussies.

Interview : Anne-Sophie Fashion Cooking
Sloft Magazine : La cuisine, c’est une vocation ?
Anne-Sophie : Un vrai plaisir en tout cas. Adolescente, j’ai passé pas mal de temps derrière les fourneaux, puis lorsque j’étais étudiante, j’ai beaucoup régalé mes amis avec mes recettes de pâtes. Mais, je ne pensais pas en faire mon métier. J’ai suivi des études de commerce avec l’idée de me diriger ensuite vers le marketing.
Sloft Magazine : Qu’est-ce qui vous a fait « bifurquer » ?
Anne-Sophie : J’ai commencé par tenir un blog uniquement pour répondre à mes proches qui souhaitaient connaître mes recettes, mais cela a eu plus de succès que je ne l’aurais imaginé. Puis, un peu par désœuvrement car j’avais quitté mon job pour suivre mon mari à Londres, j’ai tenté ma chance en m’inscrivant au casting du « Meilleur pâtissier » ! Là aussi le succès m’a dépassée. J’y allais pour apprendre et… finalement j’ai gagné. J’avais trouvé ma voie !
Sloft Magazine : N’auriez-vous pas envie d’ouvrir un restaurant ? Une pâtisserie ?
Anne-Sophie : Surtout pas ! Ce qui me plaît, c’est d’inventer des recettes, pas les répliquer au quotidien.
Sloft Magazine : Quels besoins ont dicté la création de votre cuisine ?
Anne-Sophie : Étant influenceuse, je suis fréquemment sollicitée pour des tournages, de plus j’ai lancé ma propre chaîne YouTube. Il m’a fallu donc penser avant tout ergonomie, espace et esthétisme. Je voulais pouvoir brancher plusieurs robots en même temps, poser des casseroles chaudes sur un revêtement robuste, y étaler mes pâtes à tarte et cuisiner tout en surveillant mes jeunes enfants. En cela, ma cuisine est parfaite. Et inspirante ! Je ne vais pas tarder à m’essayer à un glaçage doré… comme les poignées de mes placards.

Photographies : Fabienne Delafraye